c'était il y a deux mois !

Publié le par Odile d'Aix

Mardi 8 décembre

 

Quelques jours sont passés depuis mon dernier billet. Le WE qui a suivi fut riche en aventures !

Déjà, vendredi soir nous sommes allés manger chez des amis qui ont notre âge et qui sont aussi des collègues de travail en ce qui me concerne.

 

Là, ils nous ont annoncés qu’ils attendaient un heureux événement : quelle situation cocasse !!!

Nous, on a décidé de n’en parler à personne avant que l’on passe la période dite « ça passe ou ça casse ». Du coup, on n’a pas pu partager notre propre bonheur. Par contre ça a été super facile de ne pas boire d’alcool sans soulever les questions : j’ai prétexté que je voulais soutenir la future maman dans son abstinence !

Le lendemain soir, ce sont des amis qui sont venus manger à la maison. Là, il a fallut que je joue la comédie en faisant semblant de boire un rhum-orange alors que c’était juste du jus de fruit. Puis à table, avec le vin, j’ai trempé les lèvres dans le verre de mon chéri en faisant semblant d’avaler : lui-même y a cru !!! Il m’a confié qu’il était à 2 doigts de me retirer le verre : hi ! hi ! hi ! Comme quoi, hein, tout le monde n’y a vu que du feu !!!

 

Bref, WE sympa, avec les copains. Par contre dimanche, Black Out, j’ai dormi toute la journée sur le canapé ! Quelle fatigue, nom d’un chien !!!

Et ce matin, nous sommes allés faire la fameuse écho  : tout va bien (ou presque !)

 

Alors-là ce fut grandiose : après ¾ d’heure d’attente avec une vessie prête à exploser, on a fini par accéder à la salle d’examen.

Là le spécialiste-échographiste m’a étalé un gel sur le bide et a plaqué son appareil. Et à l’image … du gris … plus ou moins foncé… des formes bizarres... rien de bien folichon.

Je lui ai demandé des explications : « mais il est où le haricot ? » il nous a alors montré un rond noir de, disons 3 cm de diamètre et dedans, une graine de maïs blanche : « voici le fœtus, Mademoiselle » (ouais, insiste bien sur le mademoiselle, , hein, pour bien souligner que j’ai pêché devant l’Eternel !!!)

Bon ben voilà : l’objet du délit ne ressemble à ... RIEN !!! c'est un grain blanc !!!

Les bonnes nouvelles c’est que tout va bien : ça pousse au bon endroit, à priori je suis à 6 semaines de grossesse.

La moins bonne, c’est que j’ai (déjà) un décollement placentaire. Bon, ça arrive de temps en temps mais c’est signe que soit ça s’accroche, soit ça se décroche et là c’est fini du p’tit machin.

DONC, raison de plus pour n’en parler à personne !!!

Moi, je suis un peu soucieuse, mais que puis-je faire, hein ? Si ce n’est d’attendre de voir comment évoluent les choses ? Laurent aussi est tendu. Mais bon le médecin a été très clair : il faut laisser faire la nature, tout en évitant des activités trop intense genre ski, saut en parachute, etc … ça tombe bien je n'avais pas prévu ce genre de choses dans les 10 ans à venir !!!

 

Voili, où nous en sommes !

Sinon, les hormones sont là et bien là : mon amie Annick en a fait les frais hier. Elle m’a un tout petit peu contrarié alors qu’on était en train de papoter au téléphone … et là, j’ai pété un boulon… C’était super bizarre : contrairement à d’habitude lorsque je m’énerve, là, je n’étais pas en furie. Pas de sentiments de colère. Pas d’envie de gueuler. Non, rien à voir … j’ai hurlé et pourtant je savais en même temps que c’était débile, surprenant, irréaliste mais sans pour autant que je puisse m’arrêter. Et puis en 10 secondes, l’accès de fureur s’est estompé pour se transformer en sérénité absolue … et le pire, c’est que je suis restée zen tout en me rendant compte que je m’étais comporté comme une grosse nulle… Drôle de sensation de ne rien contrôler …

Mais le pire, c’est qu’Annick n’a pas du tout apprécié (ben ça se conçoit de pas apprécier de se faire gueuler dessus) et qu’après ça, je ne peux pas lui expliquer pourquoi l’ai réagi comme ça … du coup, c’est un peu le quiproquo… Mais plus tard quand elle sera au courant, elle fera certainement le lien ! En attendant, il faut que je contrôle car c’est assez hystérique comme comportement, tout de même !!!!

Ce soir, on va chez des amis, olivier et Laurie. Cette dernière est sage-femme, et nous allons lui demander de me suivre durant ma grossesse. Ils seront les premiers à être au courant. Mais je sais aussi que grâce à elle, je vais être bien suivie et bien conseillée ! (et bien rassurée car là, c’est carrément l’inconnu !!!)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article