Déménagement ... bis ... et rebis ...

Publié le par Odile d'Aix

18 octobre 2009

 

Et rebelote  …

Comme dit ma copine Caro : «  J’ai l’impression que tu passes ta vie à déménager … »Confus

 

Ben voui, c’est un peu ça … 3 déménagements en 4 ans … là, j’avoue, j’en ai ras les moustaches de devoir faire et défaire une nouvelle fois des cartons !!!

Bon, n’oublions tout de même pas que c’était plus que nécessaire de déméanger après les soucis que nous avons eu avec nos proprios durant tout l’hiver dernier. Je m’étais jurée de ne pas passer un hiver de plus dans cette cave à rats !Fâché

 

Mais, bon , je regrette déjà nos adorables voisins, mes 10 chats errants squatteurs de jardin, notre "Papy Pierre" qui, chaque soir à 23h hurlait dehors (il est sourd !) pour rapatrier son chat Voyou.

Sa phrase quotidienne est la suivante :

- « Voyou ! Voyooouuuuu ! Viens à papa, viens !!!! »

Des fois, il nous change de disque avec un :

- « A te voilà, hein, mon salaud ! Allez, rentre à la maison ! »

On était mort de rire chque fois qu'on l'entendait ! RireRireRire

 

On l’aimait bien notre Papy Pierre : 84 ans, sourd comme un pot, vivant dans son mobil-home en attendant la fin des travaux de la zone en face de chez moi. A la fin des travaux, il lui sera attribué un petit studio tout neuf. Mais bon, vu comme les travaux avancent …Triste

C’est un homme qui a toujours vécu sur place depuis 30 ans. C’est un habitué des lieux, toujours partant pour un apéro entre voisins.

La dernière fois, quand nous sommes allés le chercher pour un apéro-improvisé entre voisins, il était 22H. Il était avachi dans son fauteuil, devant la TV, le son monté à block. Lorsque Laurent à passé la tête par la porte en l’informant de notre proposition. Il a sauté sur ses pattes et est sorti en moins de 2 de son habitation ! La TV est restée allumée, la porte ouverte : à priori, il n’attendait que ça !!!!Rire

 

Et voui, ça va me manquer, tout ça !Sourire

 

Et pour ce déménagement, on s'est tapé des cartons chaque jour, sans compter le bricolage de dernière minute et le grand ménage qu’il y a eu à réaliser avant l’état des lieux de sortie…

Pff : ce fut un sacré boulot !!!

 

Durant des semaines, les cartons étaient entassés dans la pièce principale qui en plus de faire office de sallle-a-manger, cuisine et salon, faisait aussi office de débarras. La surface habitable était passée de  50 m² à ... 20 m² !!! Dur, dur de ne pas se marcher sur les pieds dans ces conditions !!! Confus

A la fin, il n'y avait  plus rien accroché aux murs ni au plafond, les étagères étaient vidées, l’armoire étaient quasi abandonnée, l’aquarium avait été nettoyé… il restait encore des détails à ranger mais rien de bien méchant. En mettant un gros coup de collier la veille , et c'était bon ! 

On fait l’état des lieux d’entrée de la nouvelle maison une semaine avant  l’état des lieux de sortie de l'ancienne location. Bref, tout s'est s’enchainé !Sourire

 

En tout cas, une chose est sûre : je ne bouge plus de cette nouvelle baraque ! La seule et unique façon de m’en faire partir sera quand j’irai aménager dans mon habitation que j’aurais achetée ! Nan mais !Clin d'oeil

 

Le déménagement  a eu lieu : on remercie sincèrement les copains qui sont venus nous filer un coup de main ! on n'y serait jamais arrivé sans eux ! Et depuis, nous avons déballé, rangé, trié, donné, préparé à vendre, arrangé, bricolé, décoré ... et j'en passe !

Mais aujourd'hui, on y est presque ! reste à installer un miroir et deux étagères de rangement, trouver un canapé convertible confortable pour le bureau et ce sera FINI !!!

 

En parrallèle, on profite des derniers beaux jours (quoique vu le froid qu'il fait, ils sont déjà finis les beaux jours !!!Surpris) pour découvrir le village : je vous ferais des photos prochainement !

En attendant voilà quelques clichés prix le jour du déménagement avec les copains et quelques photos de la maison !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article