Dr House va au ski

Publié le par Odile d'Aix

18 février 2009
 

Ah ! Le ski !Chaud

Avec toute cette neige tombée cette année, il aurait été dommage de ne pas en profiter au moins un Week-End !Réception

 

En plus, l’an passé, j’ai fait des frais et investi dans un joli ensemble bleu turquoise et marron et aussi dans des chaussures de ski (en peau de nounours à l’intérieur : de vrais chaussons !!!)Rire

Il était donc temps de ressortir tout ça pour aller voir ces beaux paysages enneigés !

 

Nous sommes partis avec 4 autres copains pour une journée. Départ un dimanche matin vers 7h ( aaaaaargh !) , en bus, grâce à une compagnie de voyage aixoise spécialisée là-dedans.

 

Nous sommes allés à Chabanon, une petite station de ski familiale au contrepied des Alpes. Pas de grande station pour une reprise : ça ne sert à rien. Mieux vaut y aller tranquillum pour se dérouiller les pates !Tire la langue

Nous étions deux skieurs (Gu et moi)  et 4 snowboarders (dont 3 débutants, y compris mon chéri). Avec Gu, on a admiré les chutes fantastiques de nos snowmen et de notre snowoman pendant 5 mn, puis, on les a laissé s’éclater le bas du dos sur la piste Baby et nous sommes allés bien plus haut pour profiter.Sourire

 

La journée s’est super bien passée :

Temps couvert mais sans neige, pistes quasi –vides, neige de très bonne qualité et très sympa, un paysage à couper le souffle, et des reflexes de ski qui sont très vite revenus. Bon, je n’ai pas eu la témérité de tenter des sauts : ce sera pour la prochaine fois !Confus

 

Nous nous sommes tous retrouvés vers midi pour manger ensemble, puis sommes repartis avec nos Snowmen et les avons entrainés sur quelques pistes bleu pour qu’ils puissent s’amuser un peu et nous montrer leurs acquis du matin (je glisse, je tourne, je tombe, je me relève, je rigole, je glisse, je tourne, je tombe … etc.)Rire

La Snowoman est prudemment restée sur la piste verte du bas de station, et vers 14h a déclaré forfait et s’est réfugiée au petit bar du coin !Clin d'oeil

 

Vers 15h, l’un des snowmen nous a lâché (direction le petit bar !Rire), nous n’étions plus que 4 survivors des neiges.

A la fin d’une longue piste bleu, Laurent à commencé à se dire qu’il aller rentrer. C’est vrai qu’une journée de « je glisse, je tourne, je tombe, je me relève, je rigole, je glisse, je tourne, je tombe … etc. » c’est un peu éreintant !

-« Aller, Lolo, une dernière et après on arrête ! »

Sous la pression du public, il a continué à rallier nos troupes.Réception

 

Nous avons donc rejoint le tire-fesse par un petit sentier plat enneigé pour nous faire la dernière de la journée avant un retour au bus pour 16h.

Et là… Patatras ... le « je glisse, je tourne, je tombe, je rigole, je me relève » n’a pas du tout fonctionné et s’est transformé en « faute de care, roulé-boulé, neige soupoudrée et … une clavicule de Lolo en moins … »Confus

 

Les secours sont arrivés en moins de 10 mn, on a évacué Lolo sur la civière, puis récupération de l’agonisant en 4 x 4 pour rejoindre la station, puis translation dans une ambulance et direction le cabinet médical à 20 km/h car la douleur irradiait à chaque soubresaut.Surpris

 

Là-bas, on a eu beaucoup de chance car la salle de visite était vide, on a donc été reçus très vite.Horloge

Je n’ai pas manqué de glisser sur le carrelage et me suis flanquée par terre sous le regard alarmé de l’infirmière et les rires goguenards des ambulanciers. Rire Faut dire qu’en guise de talons aiguilles, j’avais encore mes chaussures de ski en peau de nounours… en dehors des skis, ça sert à rien ces machins-là !!!Agressif

 

Après une piqure de morphine pour Laurent « allez-y, docteur, remettez la en place, j’suis chaud, là !!! » (Ça c’est l’effet de la morphine, ça vous transforme en héro sans peur !!!Sourire) , après une remise en place de l’épaule déboitée tout en douceur, après un bras gauche en écharpe et  un arrêt de travail de 3 semaines,  le bus est venu nous récupérer pour un retour sur Aix … Quel timing ! Fallait pas que ça arrive plus tard, sinon, on était bon pour rentrer en Taxi !

 

Et me voilà avec mon valeureux handicapé à la maison !SourireCoeur rouge

Et la bonne surprise, c’est que c’est top d’avoir un homme handicapé à la maison pendant des semaines !!! Clin d'oeil

Car, c’est son bras gauche qui a été touché, donc il peut faire beaucoup de choses malgré la blessure avec sa mimine droite.

Du coup, c’est bien cool depuis 15 jours, car quand je rentre à la maison, y’a mon chéri qui m’y attend, et l’entretien courant est fait. Moi je m’occupe des choses plus techniques (lessivage du sol, étendage et pliage du linge, repas, courses)

 

Du coup, on se voit bien plus souvent et on a des soirées bien moins actives qu’avant : ce sont presque des vacances pour moi aussi !Rire

 

Par contre, je pense qu’à la prochaine cession neige, Laurent fera du ski plutôt que de se relancer à faire du snow !!!Tire la langue

 

La petite anecdote rigolote : Samedi dernier (Saint Valentin), je suis allée en ville l’après-midi avec une copine. Laurent est resté à la maison (bah oui, y’avait Rugby !). Du coup, comme j’étais certaine qu’il ne sortirait pas à pied me chercher des fleurs Rose rouge à l’autre bout du village avec le froid qu’il faisait, et ben, du coup, c’est MOI qui lui en ai offert ! Rire Y’a pas de raison, après tout ! Il faut s’adapter aux situations !!!Rire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article