elle est pas belle, ma laitue ?!?

Publié le par Odile d'Aix

31 mars 2008

Je bosse dans une boite en environnement, où la majeure partie des mes collègues sont à fond dans le développement durable, le recyclage, les transports en commun et les fringues en tissus biodégradables

Y'en a même une qui, lorsqu'elle parle de voyage, sursaute d'horreur en pensant à tout le kérosène qui sera consommé à cause d'elle ! Surpris

Moi je pense surtout à me dire que les places d'avant les ailes sont bcp mieux, ou bien encore que c'est dommage que les hôtesses de l'air ne soient pas plus souvent des hommes   Clin d'oeil

Bref, c'est souvent le décalage entre elles et moi. Coeur brisé

De mon côté, j'essaie vaillamment de les convertir à MA religion : maquillage, fringue, talons hauts et shopping Coeur rouge

 C'est pas gagné, surtout quand certaine m ' annonce fièrement qu ' 'elle ont le même fard à paupière depuis plus de 3 ans

on ne vient décidemment pas de la même planèteSourire

 Ça en va même plus loin dans l ' écologie à fond les manettes :

Poussée par cette vague verte, nous avons commencé l'an passé à nous inscrire à des AMAP.

Mais qu'est-ce qu ' 'une AMAP, hein ??? Sarcastique

Traduction :

Association pour le Maintien d'un Agriculture Partagée 

En gros, le concept réside dans le fait que l ' on donne un certains budget à une asso qui se chargera pendant un temps donné (en général 6 mois) de vous fournir chaque semaine vos légumes et fruits bio directement Imported de la ferme.

En général, les clients sont plutôt des blancs-becs des grandes villes, élevés au bac à légumes de chez Carrouf' depuis leur plus tendre enfance. Rire

Il y a un an, c'était pas très connu dans la région. Ça a été pour moi l ' occasion de manger de VRAIES tomates qui avait le goût des VRAIES tomates. (Et ouais, et je suis sûre que c'est pas votre cas depuis trop longtemps !)

Bon par contre le hic, c'est qu ' en mars, c'est la saison des choux et des carottes , alors bon, c'est vrai, faut aimer ça !!

 

En général, le 1/2 panier vaut entre 9 et 14 euros, ça dépend de la quantité et l'origine. Il équivaut, en quantité, à la consommation de 2 personnes qui se font leur repas du soir à base de légumes. Donc c'est très bien fourni.

Une étude à démontré il y a moins d'une semaine, que si nous achetions l'équivalent d'un demi panier sur les marché bio ou encore en grande surface, nous en aurions pour presque le double.

Alors effectivement, si cela permet à un paysan d'avoir un revenu fixe, de manger de la bonne bouffe et en plus de lutter contre l'ensemble de nos arroseurs de pesticides, moi je signe !!!

 

Sauf que l'autre jour, me voilà partie pour récupérer le 1/2 panier de ma voisine, absente pour le WE.

L'AMAP se situe à environ 200m de chez moi.

Je ne la connaissais pas.

Me voilà devant un magasin bio.

A l'intérieur, des trucs bizarres bio à vendre : graine à faire germer, épices de toutes sorties, riz bizarre, de la farine de manioc ... bref, que des trucs que je sais pas cuisiner.

Au fond du magasin, une espèce de maraîcher de fortune : au milieu, des cagettes en bois, de tentures tendues pour protéger les murs et des bâches au sol, et 4 ou 5 personnes distribuant leur nourriture à la foule...

Déjà ça fait bizarre, on dirait limite que tu fais la queue en tant de guerre ... Après 3 mn, me voilà en train d'observer la foule de client

Et là, le choc Surpris

Que des trentenaires, un peu dandy, des jeunes femmes roots que va-z-y-je-porte-mon-sarouel-rouge-et-ma-veste-en-laine-de-lama, des mecs avec leur chapeau et leur petite écharpe très "je vote à gauche", bref une population très Bobo

C’est là que je me suis dit que moi aussi, je faisais partie de cette communauté qui se veut écolo tout en dépensant un fric fou pour la bonne cause  (Bon d'un autre côté, je remplaçais juste ma voisine, donc moi, pécuniairement, je ne me suis pas engagée, mais bon, je cautionne quand même ce système)

Alors voilà : tout ça part à l'origine d'un bon sentiment; un système "underground" se met en place; et qq temps après le système est récupéré pour "le fun" ...

Ceci dit, c'est cette population Bobo qui va rendre ce système populaire . Je pense que d'ici à quelques années, les AMAP seront des concurrentes directes de nos voleurs de grandes chaînes de supermarchés.

On en reparle dans moins de 5 ans, que j'vous dis !!!

Bon, OK, je fais parti de ce système  " j ' me la pète avec mes bonnes tomates "    mais toujours est-il que cet été, moi, je mangerais des légumes et des fruits mûrs à points, qui ont du goût et élevés en bonne intelligence avec la nature !!!

 

http://alliancepec.free.fr/Webamap/index1.php

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article