F.A.Q

Publié le par Odile d'Aix

24 août 2006

C'est marrant car en ce moment la question que tout le monde me pose, c'est :
- "Alors ? Pas trop triste de quitter Bordeaux ?"
 
Et moi, surprise, de répondre :
-" heu .... ben non !"
 
Bah, oui, pourquoi être triste de partir de Bordeaux (ville formidable) pour aller vivre sur Marseille (ville formidable ++) ?
C'est vrai qu'à Bordeaux, j'ai presque tous mes potes (n'oublions ma bretonne favorite ainsi que mes Rochelais z'et mes Bressurois .... Bressurins ? ... heu .... Bressurais ? ... Quelle idée d'aller habiter dans un bled avec un tel nom !!!)
 
J'ai aussi ma famille qui est du Sud-Ouest.
 
Mais Marseille c'est quand même pas le bout du monde : à 1h d'avion de la Gironde ou bien 6h de voiture !
C'est pas la mort !
 
De plus, c'est une destination que j'ai choisi et non pas, comme jusqu'à maintenant , une ville où j'ai atteri par la force du destin (mon destin, c'était mon père militaire avec déplacements tous les 5 ans !)
Du coup, je m'installe à Marseille dans la réelle optique d'y faire ma vie ... enfin bon, inch'Allah, va savoir ce que me réserve la vie !!!! Si ça se trouve dans 3 mois, je vire au Vénézuela !!!
 
Donc non, je ne suis pas triste de partir : je suis curieuse de voir ce qu'il va m'arriver de bien là-bas !
Un nouveau boulot, un nouvel appart', de nouveaux potes ..... et va savoir .... peut-etre même un nouveau chéri !
 
A moi la mer ! A moi le soleil ! A moi les cigales ! A moi les champs de lavandes et les ballades dans les callanques !
 
A moi les tournées de Mauresque ! A moi les concours de pétanque avec ma super triplette !
(merci les copains !!!! )
 
A moi les herbes de Provence fraichement ramassées par mes petites mains ! Et les expéditions géologiques !!!
 
Olala, rien que d'y penser , j'ai presque l'acceng du Sud qui s'empare de moi !
 
Mais tout de même, malgré cet engouemeng, il est vrai qu'il y a qq jours, mon pote Thomas est passé m'emmener des cartong, et, au momeng de partir, il me dit :
-"bon, ben à bientot avant que tu partes !"
Et là, j'ai réalisé que je ne le reverrais pas avang mong départ ... Gros pincemeng au coeur, malgré tout ...
Je pense que les derniers jours vong vraimeng être remplis d'émotiong quand même !!!
 
Aujourd'hui, c'est en quittang Marie que j'ai eu une grosse boule à la gorge ....
 
En fait, plus le momeng approche plus je me reng compte combieng vous allez tous manquer !!!!! 
 
Mais haut les coeurs !!!!!! La porte de chez moi vous est grande ouverte !!! Viendez tous me voir à Marseille  !!!
 
Bieng, bieng, bieng , sur ce, je vous laisse, je retourne à mes vacations ordinaires : préparationg de cartons de déménagemeng et fignolage de mes dossiers de boulot avang le départ !
 
 
 
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article