reflexion du soir, espoir ...

Publié le par Odile d'Aix

7 février 2008

En tant que célibataire de près de trente ans, je me paye des idées noires à la con de remise en question très régulièrement …Confus Pourquoi en suis-je là ? Et d’abord, pourquoi moi et pas les autres ?

Ben oui, moi qui ne rêve que d’une vie rangée avec un mec aimant, une maison, un chien et des gosses (bon d’accord, je schématise un peu, mais en gros c’est à peu prés ça !Clin d'oeil), et ben pourquoi moi, je suis célibataire ?

En fait, en observant un peu autour de moi, je me rends compte de la pléiade de copines qui sont dans le même cas que moi...

Et que l’on ne me dise pas que c’est parce que nous sommes moches et/ou bête !!! Agressif

Non, non, non ! Nous sommes toutes jolies, on occupe un poste intéressant, voir passionnant, nous nous assumons totalement, avons des avis sur la plupart des sujets du moment (notamment sur le couple Carla-Nicolas, qui est un sujet épineux et très technique, ce n’est pas donné à tout le monde de pouvoir s’étaler  là-dessus !!!Sourire) , nous avons des passions artistiques (moi, c’est les soldes!Tire la langue), on est rigolote, pas bête et même qu’on sait faire à manger !!!Pizza

Et pourtant … On est seule … Des fois, je me demande si je n’ai pas loupé le coche … GrenouilleAurais-je foiré un truc à un moment dans ma vie ? Un truc, qui aujourd’hui, comme l’effet papillon fait que les choses ont tourné ma vie comme elle l’est en ce moment …

Des fois, je me dis même que nous payons notre indépendance … Ben oui, c’est sur, nous ne rentrons pas dans le schéma classique (et dépassé) de la parfaite petite femme attentionnée : nous avons un boulot qui grignote notre temps, des soucis quotidiens de travail qui peuvent nous rendre maussades, et aussi de dures journées qui font que le soir quand nous rentrons, nous n’avons qu’une seule envie : s’écrouler devant la TV, sans rien faire de plus (comme un homme sortant de sa journée de boulot, en sommeSourire)…

 

Alors nous voilà chez nous, et en 1h30 de temps, nous rangeons le bordel de Môssieur, faisons un repas vite-fait, étendons une lessive, en lançons une autre, préparons nos affaires du lendemain, prenons une douche pour être-jolie-quand-même, et voilà il est 21h30, on peut se poser le cul après une journée de mmmmmh… 14h … génial …

 

Et là, certains spécimen mâles trouvent encore à râler : « ben dis-donc, t’as pas du prendre trop de temps à faire le repas, je vois …» bon je m’égare et vous raconte un vécu qui n’a rien à voir avec le sujet brûlant "la place de chacun dans un couple actuel" … Revenons à nos moutons …. Donc, je disais, nous avons un taff qui prend du temps et essayons d’assumer comme nous le pouvons une partie du travail à la maison …

 

Et là, certains de nos hommes sont déstabilisés … car, contrairement à ce qu’on leur a toujours inculqué inconsciemment, nous ne sommes plus des superwomen du Home-Sweet-Home, et le partage des tâches va de soi, dans le cas ou deux personnes ont un boulot prenant … Et en plus du partage des taches, il y a aussi le partage des décisions, ben oui, après tout, nous avons notre mot à dire en tant que moitié de l’autre !!!

 

Tout cela peut vous paraître très surprenant à lire, mais je vous jure que de tels hommes existent, je vous assure !!!

Donc, certains hommes sont déstabilisés …

Quel repère avoir auprès de nous, après tant d’années passées auprès de maman qui était aux petits oignons avec eux ? « Comment ça, tu ne m’as pas préparé mon repas de demain midi ???? Mais que vont dire mes collègues ??? Et moi, que vais-je faire sans une femme pour gérer la maison ? Après tout, c’est moi l’Homme, c’est moi qui ait des journées dures ! Toi, la femme, tu passes ton temps derrière un PC, alors arrête de te plaindre !!!! »

 

Et voilà comment la plupart des hommes, éduqués dans la plus pure tradition rétrograde  se sentent incompris et abandonnés par nous, les working-girls de la classe moyenne de la population française. Et voilà, pourquoi, nous nous retrouvons à 30 balais seules au monde ...

 

Voilà pourquoi, souvent, nous n’arrivons pas à trouver un homme qui comprend qu’être deux, c’est se compléter et respecter l’autre. Voilà pourquoi aujourd’hui je ne remercie pas les mamans qui ont élevé fiston comme un homme des temps anciens.

Il faudra qu’ils trouvent des femmes des temps anciens, et ça aussi, ça se fait rare, Messieurs !!!

 

Evidement, il y a ceux qui arrivent à retrouver des repères dans ce nouveau mode de vie, ou bien encore ceux qui ont été éduqués de manière à comprendre que la parité homme-femme ne s’applique pas  qu’au gouvernement… en général c’est ce dernier modèle que mes copines ont épousé !!!!

J’ai déjà rencontré ce dernier modèle ma foi fort sympathique, mais après, il faut tabler sur le modèle post-adolescent, c'est-à-dire l’homme qui ne passe pas son temps personnel le nez sur un écran vidéo ou un dessin animé à la con, jusqu’à en oublier sa compagne qui n’attend qu’une chose : un peu de complicité autre qu’avec une manette de jeu vidéo…

 

D’après d’autres copines, il y a aussi l’Homme qui a trouvé sa petite femme parfaite mais qui ne s’en contente pas : il a besoin de frôler l’interdit en se dégottant une femme qui-sait-ce-qu’elle-veut … Mais bon, aucune finalité là-dedans …

Ah, oui, il y a aussi l’homme charmant qui ne se décide jamais et qui passe sont temps à fuir ses responsabilités, ça c’est le pire…

Bref, des modèles de fonctionnement mâle, il y en a des milliers, mais ce qui compte c'est que nous, les célibattantes, comme dirait Annick, avons toujours croisé des hommes qui voulait nous voir comme des vaillantes femmes au foyer aimantes et qui executent les volontés de ces messieurs ... Et du coup, c'est le clash ...

 

Alala, pas facile de se rendre compte que certaines ont décroché le gros-lot s’en même s’apercevoir de la chance qu’elles ont !!!! Et encore moins facile pour les autres de continuer à se dire que quelque part, il reste des hommes qui ne seront pas refroidis par ce changement de place de la femme dans le couple qui s’opère depuis quelques décennies, maintenant !

 

Le plus rigolo c’est qu’en discutant ce soir avec un pote endurci au célibat mais ayant toujours une nouvelle copine dans le fond de la poche malgré tout, et bien je me suis rendu-compte que les questions de certains célibataires mâles endurcis étaient les même que nous !!!!

Alors, il y a peut-être espoir !!!!


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article