Un peu de lecture ?

Publié le par Odile d'Aix

19 mars 2009


Il y a des fois dans notre vie quotidienne un tant soit peu « plan-plan » où l'on se surprend encore à découvrir des vieilles sensations agréables qu’on avait oublié, avec le temps, avec l’âge, avec les soucis, le boulot….Horloge

 

Il y a un mois, je suis devenue accro sans limite Coeur rouge... Ça faisait des années que cela ne m’était pas arrivé : j’ai été obnubilée à longueur de journée, focalisant sur les quelques instant qui me permettraient d’être seule pour en profiter à 100% dans des conditions idéales, à veiller le soir pour glaner quelques instant de plaisir supplémentaires …Lune

J’ai retrouvé des sensation que j’avais du haut de mes 15 ans, quand je me jetais à corps perdu dans … un bouquin !!!!

Ben oui ! Je parle d’un livre ! Vous avez pensé quoi ? hein ?!?Clin d'oeil

 

C’est très difficile d’expliquer ma relation à la lecture… depuis toute petite je lis beaucoup. Je me créé mon petit monde autour de la lecture, ma petite bulle à moi, un peu comme d’autres se jettent sur des jeux vidéo pour échapper un moment à la réalité banale de nos vies.

C’est aussi très certainement pour ça que je suis très sensible aux bouquins de Science Fantasy, avec des dragons, des chevaliers et des tas de pouvoirs magiques.

Bien sur, je suis une grande fan du Seigneur des Anneaux, offert à Noël par mon oncle Thierry alors que j’avais tout juste 11 ans. Certainement le plus beau de tous les cadeaux reçus au cours de ma vie ! Même si lui, ne s’en doute pas ! Sourire

Plus tard, j’ai dévoré tous les David Eddings et sa Belgariade, avalé toute la saga de la Guerre des Mondes (au moins 8 ou 9 tomes, je crois …), plongé avec délice dans les Ann Rice et son « Lestat le Vampire » et tous les tomes qui ont suivi… Et tant d’autres !!! Tous les Barjavel, Fahrenheit 451, 1984 de George Orwell, Dune Coeur rouge

 

Toutes ces lectures m’ont façonnée, m’ont appris à grandir, à rêver, à être créative et à envisager la vie avec plein de candeur, de volonté et d’âme chevaleresque.

On me dit souvent que je vis dans un monde de bons sentiments plein de guimauve… ça vient très certainement de mes lectures, où loyauté et don de soi mènent forcément à la victoire finale !Rire

Je suis comme ça, et on ne pourra rien y changer. C’est aussi peut-être pour ça que j’aime les défis, l’aventure, les grands changements. Que j’ai horreur de la vie « plan-plan » et de tout ce qui rentre dans une routine… Je veux que ma vie soit riche, truffée de nouveautés et sans cesse en train de digérer de nouvelles donnes…

 

Mais malgré cette soif de lire, je me suis peu à peu essoufflée …

A partir du moment où je suis arrivée en Licence à Bordeaux, et surtout lorsque j’ai commencé à bosser, j’ai tout doucement abandonné mes livres. Par manque de temps, besoin de sommeil, une vie trépidante ne laissant aucune place à l’oisiveté et à la détente nécessaires à l’évasion.Horloge

Et à chaque mois qui passait, c’était toujours quelques pages en moins de lues… Jusqu’à mon arrivée à Marseille où là, j’ai carrément passé 2 ans sur un seul bouquin (chiant et en anglais) et donc sans aucune motivation pour aller se plonger des heures durant dans des pages de lecture …Confus

J’ai erré telle une désespérée pendant des mois. Sans vraiment m’en apercevoir puisque je m’étais habituée à ce manque depuis trop longtemps ….

Jusqu’en janvier dernier.

De façon très surprenante, mon envie de me replonger dans mes romans favoris est venue à travers un film.

Un  film pour adolescente attardée, plein de bons sentiments et d’aventures. Rien de bien transcendant en soi. Même qu’au début, je l’avais téléchargé sur le net pour le regarder tellement les médias nous rebattaient les oreilles avec...

le Phénomène Twilight, disaient-ils… Z’ont pas eu tord, je l’admets !!! Un vrai phénomène !Rire

 

Le film en lui-même est très sympa. Bon, faut être à fond sur les vampires et tout ce qui touche à ça. Pour ma part, je suis de loin une passionnée de ce genre de lectures et de films. (Underworld, Entretien avec un vampire, Dracula, Van Helsing –qui est une belle daube, soit-dit en passant !)…

Du coup, comme j’ai pas mal accroché avec ce téléchargement illégal, j’ai décidé d’aller le voir au ciné pour bénéficier d’un son correct et de belles images.

Bon, OK, dans la salle y’avait que des ado… Ben, les adultes ont bien eu tord de ne pas aller le voir !

Sur ce coup, ils avaient bien raison d’encenser ce film, les jeunes !Sourire

En sortant, je me suis dit que les bouquins dont le film était issu devaient être super… une semaine après, j’avais « Fascination » dans les mains et une envie dingue de le lire…Coeur rouge

 

Ça y est ! J’étais alors en train de retomber dans ces vieilles sensations que j’avais oublié !Coeur rouge

Que de moments de plaisirs retrouvés !!! Je suis devenue accro … Comme je le disais au début de ce billet, j’ai été obnubilée à longueur de journée, focalisant sur les quelques instant qui me permettraient d’être seule pour en profiter à 100% dans des conditions idéales, à veiller le soir pour glaner quelques instant de plaisir supplémentaires …

J’ai enchainé les 4 tomes, en 1 mois…Surpris

J’ai fini le dernier hier soir (snif, déjà ???)  après avoir fait trainer ma lecture un maximum en relisant les chapitres précédents  avant d’entamer les tout derniers chapitres.

Cette histoire m’a transportée : elle m’a fait rêver, rire, rendu triste, oppressée, heureuse, battante… Bref, j’ai tout partagé avec mes héros.

 

Mais ce que j’ai compris, surtout, c’est que mon âme de rêveuse n’attend qu’une chose : c’est de pouvoir à nouveau avoir le droit d’exister même si je suis une grande fille maintenant, même si ma vie d’adulte bat son plein. J’ai constaté durant 1 mois que cette cohabitation était possible.Rire

Alors voilà, c’est décidé, je vais retourner à la bibliothèque , pour errer dans ses rayons et tomber sur des petits trésors comme Twilight qui me permettront de continuer à rêver avec mon âme d’adulte !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article