Virée à Saint Tropez

Publié le par Odile d'Aix

13 février 2009

 

Ce qui est bien dans ma région, c’es qu’il y a des noms mythiques qui résonnent à nos  oreilles de manière régulière : Saint Tropez, Monaco, le Vélodrome, Pagnol, la Sainte-Victoire, Cassis, Bandol, les iles de Porquerolles, Cézanne, le château de ma mère ( la mienne, pas la tienne !) … Et j’en passe.Soleil

 

C’est vrai qu’on baigne dans toute cette soupe de lieux renommés et pourtant, on n’est pas pour autant blazé par tout ces endroits qui à chaque fois qu’on les prononce font rêver les touristes et les parisiens (les parisiens ne sont pas des touristes, même s’ils restent étrangers à la région. C’est une espèce à part car ils sont là même en dehors des vacances et investissent les lieux de manière éhontée maintenant que Marseille est à 3h de Paris … On ne se sent plus chez nous, c’est terrible !!! Surpris En plus, ils font grimper les prix de l’immobilier plus que de raison, c’est nul !Agressif) Bref, je quitte cette parenthèse pour revenir à mon sujet :Clin d'oeil

 

Donc, nous  avons dans la région plein de lieux mythiques. Hier j’étais dans un de ceux-là.

Saint-Tropez !Chaud

Après deux dans la région, je n’avais pas encore eu l’occasion d’y aller. Et hier, à travers mon travail, j’avais une réunion là-bas à 11h.

Vous pensez-bien que j’y suis restée le temps de ma pause de midi !Rire

Et je peux vous dire que je me suis permis 2h30 de battement (ouuuuh, c’est mal !)Clin d'oeil

J’ai même emporté mon Prince Charmant qui est actuellement en cession de réparation à la maison (oui, ça, je vous expliquerez dans mon prochain billet !).Sourire

 

Du coup, on y est parti à deux.Coeur rouge

Là-bas, il y avait un soleil et une luminosité que j’avais oublié après quelques longs mois de temps grisâtre et de pluie. Parapluie Et puis le paysage qui mêle montagne enneigées au fond et baie de Saint Tropez avec ça mer bleu électrique … pfiouf ! ça laissa sans voix !

Comble de plaisir : en ce moment, c’est le temps des mimosas : les pompoms jaune étaient partout ! Du coup, je suis allée en cueillir une gerbe pour la maison : ça donne un air de début de printemps qui met le moral au top !Rose rouge

 

Il y  avait vraiment beaucoup de vent là-bas. Le mistral souffle fort mais c’était revivifiant !Sourire

Et puis surtout il y avait des yatchs… partout sur tout le port. Des trucs énormes, en composite blanc tout neuf, ou en bois, c’est selon. Mais tous brillants tellement ils sont lustrés quotidiennement… Et puis, au pied des yatchs, des cagettes de pinard remplies de bonnes bouteilles attendant de se faire ramasser par les camions de la ville… comme quoi, la crise, elle touche pas tout le monde …Argent

 

Bref, ce fut une escapade de courte durée qui m’a bien lavé la tête et qui pour la première fois depuis des mois m’a permis d’être au bord de l’eau et sous le soleil (ha ! ha ! ha ! Mais quel humour aujourd’hui !) Rire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article