reflexion à deux balles

Publié le par Odile d'Aix

24 février 2009

Qui a eu un jour l’idée d’inventer les maladies, hein ?!?Agressif

Nan mais sans dec’, ça sert à quoi d’être malade ? C’est quoi le but ?????Grenouille

 

En bonne scientifique que je fus il y a bien longtemps, des réminiscences de cours de bio me susurrent à l’oreille que l’humanité et son évolution ne serait pas ce qu’elles sont sans ces milliers de petits germes qui nous ont forcés à nous adapter au cours des temps … Ouaip … Surpris 

Mais si, comme les américainch’, je crois que tout cela n’est que fadaise et que la théorie de l’évolution, quelle que soit la façon dont on la cite, n’est qu’une énorme connerie et que tout vient du bon Dieu … Alors là, je ne sais quoi répondre à ma question du début… (si vous arrivez à bien suivre le fil de cette réflexion débile que la fièvre doit me pousser à rédiger tout au long de ma lente agonie intestinale…Confus oui, vous avez bien compris la détresse dans laquelle je me trouve ...)

 

Je rebondis donc sur les Z'tazuniens : 60 % de la population de cette immense nation (qui se proclame souvent « Maitresse du Monde ») pense que Darwin et ses potes sont des malotrus qui n’ont rien compris à ce que J-C avait raconté il y a un peu plus de 2000 ans …Surpris

 

60 % !!! Nan mais vous vous rendez compte ? Confus

Ça veut dire (et autant pour moi si je blesse des croyants) que 60 % de cette population n’est pas assez instruite pour accepter ce que la science prouve chaque jour …Fâché

 

Les antropologues peuvent aller se rhabiller : Lucy est un mensonge et nos ancêtres proviennent du paradis,ils se sont tapés une croisière sur l’arche de Noé…

et je parle même de la pétasse qui a croqué dans la pomme, toutes les mêmes …Confus

 

Je passe du coq au coquelet (oui parce que même si j’ai de la fièvre, mon sujet reste quand même assez homogène !Sourire) et je me souviens que mon ChériCoeur rouge et moi étions restés interloqués devant la TV, lorsque nous étions tombés un dimanche après midi (lendemain de soirée = glandouille et abrutissement télévisuel, vous en conviendrez !Réception) sur une émission télé américaine type « on a changé de Maman ».

 

Deux familles : une famille catho à fond (ils appellent ça les puritains là-bas, je crois) et une famille blanche de pierceurs ( !!!) plutôt athée.

V’là le choc des cultures !!!Tire la langue

 

Or donc; les mamans s’échangent...

 

Madama La Catho se retrouve avec un mari plein de trous dans sa peau et ses oreilles et un gamin de neuf ans avec une tignasse sur les yeux et des baggies partout.

Mme La Passoire se retrouve avec 3 filles sages comme des images et un mari qui passe son temps devant la TV ou internet…

 

Mais le plus intéressant fut quand mamy Catho (alias la mère de la maman Catho) a déboulé dans la maison adoptive de La Passoire pour lui faire la morale religieuse … Mme La Passoire s’est donc retrouvée tout un samedi à lire la bible avec plein de filles de son âge toute plus passionnées les unes que les autres par leurs lectures et les conclusions philosophiques qu’elles faisaient de chaque paragraphe (ah pardon, on dit des versets ! oup’s !Clin d'oeil), et à la tête de se troupeau de nonettes : Mamy Catho … Gloup’s… Quel charmant Samedi!!!Confus

Vous ajoutez à cette vie pleine de richesses catholiques l’interdiction d’amener une goutte d’alcool à la maison (même quand il y a des invités !!!Surpris), les rendez-vous au catéchisme et bien sur la messe du Dimanche …Malade

 

Pendant ce temps-là, Mme La Catho tente d’inculquer à Fiston La Passoire quelques rudiments de religion… Peine perdue, le gamin s’est rendu compte du danger que représentait une telle Cul-Béni…

 

Nous sommes restés interloqués, éberlués, sans voix (je manque de mots tellement c’était hallucinant !) devant tant d’intégrisme religieux provenant d’une famille américaine … Et ça fait peur …Grenouille

 

Faut-il aller jusqu’à se dire que 60 % des américainch sont comme cela ???Sarcastique

Il ne faut peut-être pas faire de raccourcis, mais ça laisse songeur …

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article